Eboulement de siguiri : ce qui s’est passé réellement

Un éboulement s’est survenu, ce dimanche 3 février 2019, dans une mine d’or à Faradjani, district relevant de la sous-préfecture de Norassaba, préfecture de Siguiri.

Le drame s’est produit dans les environs de 20h pendant que plusieurs jeunes dont l’âge varie entre 17 à 35 ans, et venant de plusieurs villes du pays, se trouvaient dans un ancien puits artisanal.

« C’est après qu’une machine ait fini de travailler que les jeunes sont descendus dans les puits pour tenter leur chance. C’est ainsi la terre de la surface du trou est descendue sur eux » rapporte un témoin joint par nos soins.

Après les opérations de recherche diligentées par les autorités, 17 corps sont pour l’instant extirpés des décombres.

Si nos informations sont bonnes, trois personnes auraient été interpellées pour situer les responsabilités.

Aux dernières nouvelles, le président de la République est annoncé ce mardi 5 février 2019 à Norassaba, lieu du drame.

Malick Diakité

Publicité