Drame lors des festivités de fin d’année : des morts et des blessés enregistrés à conakry

  Les festivités de fin d’année sont une période durant laquelle beaucoup de  gens dépensent financièrement. C’est une période qui occasionne, très malheureusement,  de nombreux accidents faisant des blessés et des morts.
A Conakry,  selon les informations fournies par le ministère de la Sécurité et de la protection civile, la célébration du 31 décembre 2017 a fait deux morts et plusieurs blessés.
Boubacar Kassé, directeur régional de la Police de Conakry , explique à un de nos confrères que de nombreux cas d’accidents ont été enregistrés à Conakry :
« Dans la nuit du 31 au 1er janvier, nous avons enregistré 7 cas d’accidents dont un accident mortel où deux citoyens ont trouvé la mort. Ça s’est passé hier, aux environs de 13 heures, sur la route de Donka, à l’entrée du tribunal de Dixinn. Il y a deux motos qui sont entrées en collision. La première victime s’appelle Alpha Midjaou Bah, domicilié à Koloma ; la seconde victime est un margis-chef de la gendarmerie du nom de Baldé Amadou ».
Sylla Ibrahima Kalil
Publicité