Déballage: ‘’les 500 millions du chef de file de l’opposition seront utilisés pour renforcer la cohésion de mon groupe parlementaire….’’, dixit mamadou sylla  

R éélu pour un second mandat, l’Honorable Mamadou Sylla donne son avis sur l’actualité politique. Occasion d’expliquer sa vision sur la riposte face au Coronavirus ainsi que la gestion du budget alloué au Chef de file de l’opposition qu’il incarne désormais.

Seconde force après le RPG, l’UDG de Mamadou Sylla sort des législatives avec 4 sièges. Un come-back à l’Hémicycle de celui qui qui fut très proche de feu Président Lansana Conté, et même du pouvoir actuel.

Le patron de l’opposition est fier du chemin parcouru, car depuis les communales 2018 aux députations de 2020, il estime ‘’aller de succès en succès’’.

Pour l’ancien président de la FEGUIFOOT non moins leader de l’UDIBAG, de plus en plus de Guinéens adhèrent à ses idéaux, apprécient son engagement social à leurs côtés et la politique prônée par l’UDG.

Une confiance, qui, selon lui s’explique par le fait que ses compatriotes savent comment il pourrait orienter son argent, son énergie, et son expérience au service du pays. A ce sujet, il n’a pas manqué d’évoquer les fonds alloués au Chef de file de l’opposition qui ont fait grand bruit lors de la législature sortante.

« J’ignore pour le moment, la base de calcul fixant ce budget, mais j’estime que cet argent ne revient pas intégralement au Chef de file : il a un cabinet, et d’autres leaders avec lui. Les fonds seront utilisés pour renforcer la cohésion du groupe parlementaire ALLIANCE PATRIOTIQUE, et œuvrer dans le social aussi. Bien avant la politique, je fus milliardaire des décennies durant, donc ma conception du matériel, est que l’argent c’est un moyen et non une fin ou un prétexte » précise celui dont la famille parlementaire comprend 15 députés issus de 9 partis politiques.

On y retrouve le MPDG de Siaka Barry avec 2 députés qui sont Fatoumata Bayo et Abdoulaye Sanoh; l’UFD de Mamadou Bahdiko; le RRD d’Abdoulaye Kourouma, le PGPD de Mme Yansané Bintou Touré, l’ARN de Pépé Koulémou; la NGR d’Abé Sylla; la GéCi de Fodé Mohamed Soumah (porte-parole), et le PPD de Boubacar Diallo.

El Hadj Mamadou Sylla est accompagné  des Honorables Dembo Sylla, Moussa Soumah, Malick Sylla au compte de l’UDG. Une équipe qu’il qualifie de ‘’Transversale’’ avec toutes les religions, ethnies, et compétences réunies, y compris deux femmes volontaires, qui vont donner du courage à la gent féminine.

Un cumul de profils et expériences qui ne pourra que renforcer le travail d’équipe, selon le Citoyen d’honneur de l’Etat de New York. Pour ce qui est de sa lettre au Chef de l’Etat, l’honorable Sylla estime qu’il a pris son temps pour apprécier la riposte face au Covid-19. L’essentiel, c’est que le peuple soit de plus en plus regardant sur la conduite à tenir, mais la dotation devra être de mise pour les structures chargées de piloter ce combat (ministère de la santé, ANSS…) a-t-il préconisé.

Pour clore, le Chef de file de l’opposition n’entend pas faire de la figuration à la représentation nationale.

« Nous poserons tous les problèmes au sein du parlement, afin que le pouvoir prenne ses responsabilités, ou soit obligé de le faire » prévient-il.

Les couleurs sont donc annoncées pour ce mandat parlementaire qui semble indiquer qu’on ne s’ennuiera pas du côté du Palais du peuple avec les ténors de l’opposition.

Idrissa Keita

Publicité