Culture : les propos de la miss-guinée diversement commentés

Les propos de la Miss-Guinée 2019, relayés dans la presse le 12 novembre 2019, sont diversement interprétés au sein de l’opinion publique.

Mariam Touré, en parlant de son engagement pour atteindre ses ‘’objectifs’’, a déclaré que la beauté physique l’importe peu.

«J’aimerai évoluer tout en restant digne, c’est important de faire travailler son côté intellectuel. Et comme on le dit souvent, il faut fermer ses jambes et ouvrir son esprit » avait-elle dit.

 Au-delà des commentaires dans les réseaux sociaux, notamment facebook, cette affirmation continue de susciter des polémiques au sein de l’opinion.

« Je ne trouve rien d’anormal dans la communication de la Miss, car ce qu’elle a dit est une réalité dans notre pays. Les filles aiment tellement la facilité qu’elles ne veulent pas fournir d’efforts pour avancer d’elles-mêmes. Il reste à savoir que la femme est signe de respect, donc elle doit beaucoup travailler pour être indépendante, d’une autre part, aussi elle veut casser les préjugés sur les Miss qui se donnent aux hommes pour emporter la couronne » a réagi, une jeune fille diplômée en journalisme de l’Université Koffi Annan de Guinée.

Par contre, une autre étudiante en communication s’interroge sur la nécessité pour la Miss de tenir de tels propos.

« Je ne sais pas de quoi elle veut parler lorsqu’elle dit de fermer les jambes et ouvrir son esprit. Moi, je trouve déplacer son affirmation. Elle veut montrer que nous ne savons qu’ouvrir nos jambes, et qui sait d’ailleurs, si elle n’est passée par cette pratique pour avoir la couronne » dénonce-t-elle.

Elisabeth Bongono

Publicité