Culture et sports : bilan et perspectives du département abordés par le ministre  

L[/dropcap e ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique s’est exprimé ce lundi 08 avril 2019 sur les acquis de son département depuis l’avènement du Chef de l’Etat au pouvoir.

Le budget du ministère est passé de 0,47 % du budget national en 2012 à 0, 97 % en 2018, selon le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique. Sanoussy Bantama Sow a souligné que le département des sports a actuellement 33 fédérations sportives nationales contre 19 en 2010, et une dizaine d’autres associations attendent d’être homologuées.

Le chef du département des sports soutient que le gouvernement apporte annuellement un appui institutionnel à toutes les fédérations sportives homologuées et assure la prise en charge des équipes et athlètes en compétition internationale.

« Les sports de mains à savoir le basket-ball et le hand Ball jouent aujourd’hui les premiers rôles sur le plan africain(…) Les sports de combat , le Karaté, la boxe, le kung-fu, le taekwondo et la lutte sont aujourd’hui de grands pourvoyeurs de médaille africaines à notre pays, rien que pour les années 2018-2019, ces disciplines de combat ont remporté 44 médailles dont 11 en or, 15 en argent et 18 en bronze » a indiqué Sanoussy Bantama Sow, ministre des sports de la culture et du patrimoine historique .

Dans le domaine de la culture et du patrimoine historique, le ministre affirme que d’importantes réformes structurelles et institutionnelles ont été opérées pour améliorer le fonctionnement des services du département.

Il s’agit entre autres de l’élaboration et la validation d’une politique culturelle à travers cinq ateliers régionaux, la promulgation de la loi L063 sur la protection, la conservation et la mise en valeur du patrimoine culturel national, la réhabilitation du festival national des arts de la culture et des quinzaines artistiques régionales, la revalorisation du grand prix du festival de 20 à 400 millions, la création de l’office de gestion des ensembles artistiques nationaux et l’établissement d’un contrat d’assurance maladie avec NSIA pour la prise en charge de 200 artistes .

En plus de la rénovation du stade du 28 septembre et la construction de la clôture d’enceinte et l’équipement du stade de Nongo, le département du sport a fait construire une aire de jeu basket et volley à Mamou et réaliser un monument dédié à la Mamaya à Chérifoulah-Gbèba à Kankan.

Nantady Camara

Publicité