Coulisses can 2019 : ces audacieux malgaches

P etit poucet du groupe B, le pays des BAREA a fait sensation à la CAN pour sa première participation à la fête du football Africain.

Bien que beaucoup de nations dites petites aient fini par se qualifier, le cas de Madagascar reste atypique. La modeste sélection a fini par imposer le respect et déjoué les pronostics dans une poule où on ne donnait pas cher de sa peau. Mais la Guinée et le Nigeria sans parler du Burundi l’ont appris à leurs dépens : les BAREA ont faim et ne sont pas venus faire de la figuration.

En trois matches, l’équipe aura marqué 4 buts mettant les autres dans le jeu des pronostics afin de se qualifier au second tour. Le patriotisme des joueurs malgaches est sans égal.

Des sources proches de la CAN indiquent qu’ils sont venus en Égypte sans PRIME. Ils n’ont bénéficié que d’une simple assistance de leur Chef de l’État afin de payer les frais d’hôtel.

D’ailleurs, ce dernier a décidé d’affréter un avion Airbus 380 de 480 sièges, pour transporter ceux qui veulent assister au 1/8ème  de finale face à la RDC.

Les BAREA qui signifient en fait les ZÈBRES ont parmi eux des joueurs nationaux rémunérés dans leur club à 250€. Sur le terrain, ils ont tout donné pour que le peuple malgache soit fier d’eux. Un engouement qui fait que le maillot des jeunes audacieux s’achète comme des petits pains à 10 Euros.

On peut dire que la CAN est déjà réussie pour cette sélection qui a fait rêver et prouvé une chose : la hiérarchie du football africain a bel et bien changé.

Idrissa Keita

Publicité