Corruption dans le milieu sportif : aucune poursuite judiciaire contre ahmad ahmad

A près avoir été interpellé et mis en garde à vue, jeudi, par l’Office de lutte contre la corruption de la police judiciaire française, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad ressort, vendredi 7 juin 2019,  sans aucune poursuite, selon le procureur de Marseille.   

Cette interpellation du patron du football africain entre dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Marseille le 28 mai dernier, relative notamment à la corruption, à l’abus de confiance et au faux et usage de faux.

A rappeler que cette interpellation est intervenue alors  qu’Ahmad Ahmad séjournait à Paris pour assister au congrès de la Fifa, ayant abouti à la réélection du président Gianni Infantino à la tête de la FIFA.

Iso Abdoul Latif

Publicité

Article Liés

Publicité