Convocation du président du bl : “ … c’est un criminel qui ne mérite pas la robe “ faya millimouno, à cheick shako.

La plupart des partis politiques de l’opposition ont dénoncé les conditions dans lesquelles les élections communales se sont déroulées en Guinée. Au-delà des griefs et insuffisances dans les différentes actions de la commission électorale nationale indépendantes, l’appareil judiciaire guinéen est aussi indexé par les politiques.

C’est pour apporter un éclaircissement sur le degré d’implication des magistrats que le ministre de la justice a chargé le président du parti bloc Libéral et a déclaré que Faya Millimouno répondra de ses actes. Et la réponse de Faya Millimouno ne s’est pas fait attendre. “ Je suis prêt à répondre à la plainte portée contre moi, je montrerai au peuple de Guinée que c’est un criminel et qu’il ne mérite pas la robe. Mon premier témoin sera le ministre Cheick Shako“. Ce sont les mots de Docteur Faya Millimouno au lendemain d’une intervention du ministre de la justice sur la plainte de cinq juges qui ont engagé une procédure judiciaire contre le président du bloc libéral.

Pour lui, durant ces élections communales, la CENI, le gouvernement et la justice ont manqué à leur devoir. Il indique qu’ils sont responsables des fraudes électorales et d’achat de conscience des électeurs. Il faut désormais se tourner vers les juridictions étrangères, car la CENI n’est plus une interlocutrice fiable a-t-il ajouté avant de dire que la justice devrait s’occupé d’autres déclarations et des situations plus graves que ses propos.

 

M MACKY SOW

Publicité