Conakry : quand la poussière et les mouches s’invitent sur  les aliments vendus en bordure de route

Dans la capitale guinéenne,  nombreuses sont les femmes qui vendent des aliments en bordure de route sans couverture. De la viande, de poulets braisés, du pain , des galettes et beaucoup d’autres aliments sont vendus à des citoyens, à ciel ouvert et qui  sont à la merci  de la poussière, des mouches et de tout autre genre de  microbes, dans les différentes rues de Conakry. Malgré les conséquences de ce phénomène qui constitue une menace pour la santé publique, l’État guinéen reste encore silencieux.
Acheteurs et clients donnent leur avis sur ce sujet.  Suivez !

Alpha Sank DIALLO

Publicité