Communales du 04 février : le gouvernement prend une décision

«Le gouvernement, par ma voix, et sur l’autorisation du Premier ministre, va procéder à partir d’aujourd’hui, à la mise en place des conseils communaux et de leurs exécutifs dans les 330 communes où il n’y a pas de problème », voilà en substance ce qu’on peut retenir de cette énième assise du comité de suivi des accords politiques du 12 octobre.

Selon le président de ce comité de suivi, la prise de cette décision est motivée par le ralentissement des activités au sein des communes.

« Aujourd’hui il n’y a pas de maire, il n’y a pas de conseil. Et c’est au détriment du développement communautaire », a expliqué le Général Bouréma Condé.

Plus de cinq mois après le scrutin communal du 04 février 2018, ce qui a conduit à d’intenses discussions autour du contentieux électoral, les travaux du comité de suivi ont donc repris ce mardi 03 juillet après plus d’un mois, de suspension.

Tomou Traoré

Publicité