Changement de constitution : l’unité d’action syndicale solidaire au fndc

L ’Unité d’Action Syndicale, qui réunit neuf organisations syndicales dont la COSATREG et l’UGTG a publié, mardi 17 septembre 2019, une déclaration pour dénoncer les manœuvres mises en place par le gouvernement dans le but de faire changer l’actuelle Constitution guinéenne.

Dans ladite déclaration, dont copie est parvenue à notre rédaction, ces syndicalistes disent avoir adhéré complétement aux idéaux de justice et d’équité si chers du Front National de Défense de la Constitution (FNDC).

« Le mouvement syndical guinéen dit adhérer complétement aux idéaux de justice et d’équité si chers au Front National de défense de la constitution, FNDC et remercie le gouvernement de ne pas l’associer à une quelconque consultation pour le coup d’Etat civil en cours », lit-on dans le communiqué.

En prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, l’Unité d’action syndicale avertit les ‘’ grave’’ troubles qui pointent à l’horizon’’ par la volonté de quelques individus hauts placés à offrir à l’actuel Chef de l’Etat, de se maintenir au pouvoir à vie.

Plus loin, l’organisation certifie qu’il n’y a ni urgence ni pertinence ni opportunité de changer la Constitution actuelle pour pérenniser ‘’un système mafieux’’.

« L’Unité d’action syndicale condamne le comportement irresponsable de certains magistrats et constitutionnalistes de notre pays qui encouragent les troubles constitutionnels, condamne l’instrumentalisation et l’affaiblissement des institutions républicaines » notent-t-ils dans leur déclaration.

A rappeler qu’aucune des structures qui composent l’Unité d’action syndicale n’a reçu d’invitation pour les consultations en cours.

Hafia Diallo

Publicité