Ces : quatre thèmes au menu de la première session ordinaire

Le Conseil économique et social (CES) a entamé ce mardi 27 mars 2018, sa première Session ordinaire de l’année. La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence du Médiateur de la République, Mohamed Said Fofana, de la Présidente de la Haute Autorité de la Communication, Martine Condé et du Ministre Conseiller à la présidence de la République, chargé des relations avec les Institutions républicaines, Mohamed Lamine Fofana.

Jusqu’au 29 mai prochain, l’institution examinera des thèmes d’auto saisine que sont :

–          Promotion des actions de développement économique en Guinée avec une dynamique de préservation des réserves forestières, dans une logique de développement durable et d’adaptation au changement climatique ;

–          Rôle et la place de la diaspora guinéenne dans la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) ;

–          Crises sociales récurrentes en Guinée : quelles solutions ?

–           Promotion des petites et moyennes entreprises guinéennes.

Dans son allocution, le ministre conseiller, Mohamed Lamine Fofana a apprécié la pertinence de ces sujets avant de faire part aux membres du CES, de l’attente du Président de la République. « Le Président de la République sait compter sur votre engagement à prodiguer de sages conseils, recommandations et suggestions qui lui sont destinés et qui lui sont d’une utilité évidente pour la conduite de la politique nationale de développement de tous ordres », a-t-il déclaré.

A l’entame de son discours d’ouverture, la Présidente du Conseil économique et social (CES), Hadja Rabiatou Serah Diallo a déploré les violences qui ont découlé de la grève dans l’enseignement pré-universitaire et des élections communales du 4 février 2018. Elle a notamment salué l’accord de sortie de crise entre le gouvernement et les syndicalistes.

Revenant sur les sujets en débat au cours de la Session, la présidente du CES a annoncé que l’étude de ces différents thèmes sera assortie d’avis et de recommandations à l’attention de Monsieur le Président de la République et de l’Assemblée Nationale.

Kadiatou Kouboura BALDE

 

Publicité