Can 2019-coulisses : des miraculés venus du bénin

S tupeur et frissons avec la qualification du Bénin face au Maroc. Une culture des matchs nuls qui a fini par avoir raison de plusieurs grandes nations.

La 32ème  CAN continue de produire des surprises comme celle de la délégation venue de Cotonou. Avant son match contre le Maroc, le Bénin comptabilisait 4 nuls, 8 défaites pour finalement avoir raison des lions de l’Atlas de la même manière. C’est bien sur un score de 1-1 que les écureuils accrocheront les Lions de l’Atlas.

Pourtant, le penalty provoqué à la dernière minute par la star Stéphane Sessegnon qui risquait gros a évité le pire.

Finalement, les dieux VOODOO ont empêché la fin précoce de la CAN 2019 pour la team Bénin. Les Marocains tomberont aux tirs au but (4 – 1) permettant aux Béninois de se qualifier pour les quarts de finale de la CAN 2019. Une première dans l’histoire des écureuils qui franchissent la phase de poule du tournoi.

Le coach Michel Dussuyer est donc à l’aise dans la posture d’outsider alors qu’on ne donnait pas cher de la peau de ses poulains dans la poule F avec le Ghana et Cameroun.

Au final, la sélection dirigée par l’ancien entraîneur de la Guinée (2002-2004) tiendra tête au champion en tire du groupe des Lions Indomptables.

Cette habitude du lion braisé pourrait bien marcher quand on sait que les adversaires du ¼ de finale seront les Lions de la Térangua.

Stephane Sessegnon et Sadio Mané sauront croiser le fer pour ces sensations qui font qu’on aime le football.

Idrissa Keita

 

 

 

Publicité