Camp national des jeunes sur le climat : la 5eme édition lancée à faranah

La 5ème édition du camp national des jeunes sur le climat a été officiellement lancée ce mardi 05 Novembre  2019 à Faranah par le Gouverneur  de la région, Sadou KEITA, en  présence du 3ème vice maire Elhadj Mamady CAMARA, représentant du maire Oumar CAMARA, et du Directeur de l’Institut supérieur agronomique et vétérinaire Valery Giscard Esteing , Professeur Sara Bailo DIALLO .

Cette initiative annuelle de la Plateforme de Plaidoyer, Recherche, Renforcement de capacité des ONG soutenue par le Programme des Nations Unies pour le Développement, en partenariat avec le Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts, est basée sur une approche territoriale qui prend  en compte les menaces auxquelles les communautés de Faranah et l’ensemble des écosystèmes font face sous l’effet des changements climatiques.

Cette riche région de la Guinée avec ses cours d’eaux, son fleuve Niger l’un des plus grand d’Afrique et du monde et le Parc du Niger dont il regorge reste un grand réservoir de la biodiversité régionale et mondiale pouvant fortement contribuer à l’équilibre écologique.

Mais malheureusement, la forte pression due aux activités anthropiques contribue fortement à la dégradation de l’environnement et la perturbation du système climatique de cette région avec des signaux très alarmant allant du rétrécissement des lits du fleuve,  l’ensablement et l’assèchement des cours d’eaux  rétrécissant ainsi les chances de survie de toutes les espèces.

Avec pour thème ‘’Restauration des  Forêts et Paysages  : épine dorsale de l’action climatique locale’’, les deux premiers jours de ce camp ont permis de regrouper plus de 1000 étudiants de l’institut et des jeunes venus d’autres régions de la Guinée autour des thèmes liés aux enjeux et perspectives du changement climatique, notamment l’Adaptation basée sur les Ecosystèmes, Intégration de la pisciculture écologique à l’agriculture biologique (cas du Mali), la responsabilité environnementale, la Paix et le changement climatique, l’agroforesterie, Analyse de la l’économie verte,  l’intelligence collective.

L’ensemble des interventions a permis  aux participants venus de toutes les régions  de mieux se positionner comme acteurs incontournables de l’action climatique locale.

Hautement salué par les responsables de l’institut , ce camp dans toute sa dimension a permis aux étudiants de se doter d’informations utiles et nécessaires pour leurs formations et de se sentir à l’aise dans leurs différentes filières grâce à la richesse et le lien qu’ils sont entre leurs études et les thèmes développés sans compter les opportunités que la plateforme prévoit leur offrir à travers les coopérations qu’elle est en train de développer autour des projets et programmes  sur le climat  inscrits dans le plan stratégique 2020-2030.

Les consultants internationaux venus du Mali, Madagascar, Sénégal ainsi que les experts au niveau national ont partagé des contenus assez pertinents et les bonnes pratiques qui permettront aux participants de favoriser la résilience des communautés vulnérables contribuant ainsi à renforcer leurs capacités d’adaptation et d’atténuation.

Le camp se poursuivra jusqu’au 8 mars avec de riches contributions, la marche climatique et une déclaration qui sera soumise aux autorités comme expression de la volonté des jeunes pour un  développement propre et  durable  dans la région de Faranah.

Le rapport final du camp sera soumis au Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts comme efforts dans la contribution nationale déterminée conformément à l’accord de Paris sur le climat dans son article 12 relatif à l’Education et sensibilisation contribuant ainsi à la prise de conscience de l’importance de mesures de lutte contre le changement climatique .

La Plateforme de Plaidoyer, Recherche et Renforcement de capacités des ONG, à travers l’ensemble de ces actions en faveur du Climat, se prépare ainsi pour prendre part à la prochaine conférence des parties sur le changement climatique prévue du 3 au 12 Décembre en Espagne à Madrid.

Publicité