Banque asiatique d’investissement: les députés sollicités pour l’adhésion de la guinée

Le Ministre de l’économie et des finances a, au nom du gouvernement, sollicité ce jeudi 04 juillet 2019, le soutien de l’Assemblée nationale pour l’adoption de la loi d’autorisation de ratification afin que la Guinée soit membre de la Banque Asiatique d’Investissement dans les Infrastructures (AIIB).

Selon Mamadi Camara, pour devenir membre effectif de cette banque, la République de Guinée doit d’abord souscrire au minimum à 10 actions, une action coûtant  $ 100.000, soit un coût global un montant de 1 million de dollars payable en cinq échéances annuelles de deux cent mille chacune.

« La première échéance doit intervenir cette année et les 4 autres aux dates d’anniversaire de l’adhésion. Ainsi, la Guinée peut souscrire à 40 actions sujettes à appel (en cas de libération ou d’augmentation de capital) », a indiqué le ministre guinéen de l’économie.

Plus loin, Mamadi Camara exhorte aux députés de faire en sorte que la Guinée puisse profiter ‘’pleinement des prêts de l’AIIB pour construire et développer les infrastructures socio-économiques dont elle a besoin et rattraper son retard de développement en s’inspirant de l’exemple des pays asiatiques’’.

Car, soutient-t-il, l’AIIB développera des projets en Afrique, en coopération avec les autres partenaires financiers multilatéraux des projets de développement afin de soutenir le processus d’industrialisation de l’Afrique en général et de la Guinée en particulier.

Les assemblées annuelles de la Banque sont prévues les 12 et 13 juillet 2019, à Luxembourg. Le premier paiement d’un montant de deux cent mille dollars (200.000 US$) doit intervenir avant ces assemblées annuelles. D’où la sollicitation du gouvernement pour l’adoption de la loi d’autorisation de ratification.

Ainsi, les députés guinéens ont donné leur accord en acceptant la doléance du gouvernement, à travers le ministre de l’économie.

Barry Ibrahima  

 

Publicité