Attaque du siège du slecg : aboubacar soumah menace de boycotter la rentrée scolaire

L e siège social du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) situé à Donka dans la commune de Dixinn, a été attaqué dans la matinée de ce mercredi 8 août 2018.

L’information a été confirmée par Mohamed Bangoura, chargé de communication et documentation du SLECG : « le gardien était monté au premier étage dans l’intention de nettoyer les bureaux, c’est en ce moment qu’il a entendu des bruits, puis il regarde et trouve une vingtaine de jeunes à la rentrée. Il a demandé ‘’mais qu’est-ce que vous venez faire ici’’. Les jeunes ont répondu qu’ils ont été envoyés par Dr Souleymane Sy Savané », explique Mohamed Bangoura.

Avant que le gardien ne rétorque, ces présumés malfrats ont réussi à rentrer au siège, poursuit-il.
Selon notre interlocuteur, d’énormes dégâts matériels et financiers ont été enregistrés : « Ils ont tout vandalisé, tous les documents qui se trouvaient dans le bureau du secrétaire général Aboubacar Soumah, le matériel informatique ainsi qu’un montant de 30 000 000 francs guinéens ont été emporté par ces loubards ».

Le chargé de la communication du SLECG annonce qu’une plainte a été portée contre plusieurs personnes dont Souleymane Sy Savané, l’ancien président de ce syndicat et Kadiatou Bah, la présidente du SLECG soutenu par l’Union Nationale des Travailleurs de Guinée : « Nous avons appelé la gendarmerie nationale qui est venue faire le constat et nous avons formulé une plainte que nous avons déposée auprès du procureur du tribunal de première instance de Conakry ».

Au cas où la plainte n’aboutit pas, Aboubacar Soumah menace de boycotter la rentrée des classes prévues pour le 15 septembre prochain.

Kadiatou Kouboura BALDE

 

Publicité