Assassinat à sangardo : la famille de la victime soulagée par la décision de la justice

Le verdict final du tribunal de première instance de Kissidougou est tombé, lundi 5 mars 2019, dans l’affaire  Soua Koly Kolié, un jeune qui a été froidement assassiné le 03 janvier 2017 par un groupe de personnes à Sangardo, préfecture de Kissidougou.  La famille de la victime a apprécié la décision de la justice.

Les mis en cause dans l’assassinat de Soua Koly Kolié sont situés sur leur sort par le tribunal de première instance de Kissidougou. Au nombre de 44 personnes, la majorité  des accusés est condamnée à la réclusion criminelle à perpétuité et au paiement de 2 milliards de francs guinéens.

 « Je suis  satisfaite malgré qu’ils ne peuvent pas remplacer mon mari, mais au moins je suis soulagée, le fait qu’on les a sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture »  s’est réjoui Denise Lamah, épouse du défunt, interrogée peu après le verdict.

De son côté, Noël Lamah, beau-frère du défunt a aussi apprécié la décision de la justice. Car, espère-t-il, ces genres de comportement peuvent être corrigés, avec ce verdict.

Pour rappel, Soua Koly Kolié a été assassiné le 03 janvier 2017, précisément à Sangardo (village qui est à cheval entre Kissidougou et Faranah) alors qu’il était en partance pour Kissidougou, où il a renversé  un bœuf. En voulant retrouver le propriétaire de l’animal, Soua Koly Kolié a été accusé d’enlèvement d’enfant par un groupe de personnes qui l’a lynché par la suite.

Mata Malick Madou

Publicité