An 58 de la monnaie guinéenne : l’économiste dr ousmane kaba se prononce sur l’état du franc guinéen

Ce jeudi 1er mars 2018 marquait l’an 58 de la création de la monnaie nationale. Si cette monnaie est un des symboles de la souveraineté nationale, elle est de nos confrontée à de nombreuses difficultés.

Jusqu’en 1984, le Sily était la monnaie consommée en Guinée, après la création de celle-ci en le 1er mars 1960. Puis, il sera remplacé par le franc guinéen, actuellement en vigueur.

De nos jours, l’inflation est la première difficulté à laquelle est confrontée la monnaie nationale. Elle est favorisée par la disparition des pièces de 25 et de 50 francs en faveur des coupures de 10 000 et de 20 milles.« Quand il n’y a pas de monnaie divisionnaire ou de petites monnaies, cela a tendance à encourager l’inflation. Lorsque la masse monétaire augmente trop vite par rapport à l’augmentation de la richesse, nous avons l’inflation », explique Dr Ousmane Kaba, économiste et député à l’Assemblée nationale, lors d’une interview accordée à notre rédaction.

Une autre difficulté, c’est la faible valeur du franc guinéen comparée  aux monnaies étrangères telles que l’euro, le dollar et le franc CFA. Selon le dernier taux de change, 500 milles franc guinéen s’évaluent à 0,45 EUROS, 296,76 CFA et 0,55 dollars. Cette situation engendre la faillite sur le plan économique, selon Dr Ousmane Kaba.

Pour lui, la meilleure façon de lutter contre cette inflation est la gestion rationnelle de la monnaie : « Il faut éviter que le déficit de  l’Etat soit financé par la Banque Centrale et le système bancaire d’une manière générale ».

L’économiste et député Dr Ousmane Kaba se réjouit du fait que la Guinée est indépendante sur le plan monétaire. Mais il admet que cette indépendance a des conséquences. « L’indépendance monétaire est une bonne parce que  c’est elle qui complète l’indépendance politique d’un pays. Ceci dit, le fait d’avoir une monnaie indépendante en Afrique a aussi des inconvénients comme le fait d’être dans une zone monétaire comme la zone de Franc CFA », a-t-il conclu.

Pour célébrer l’an 58 de la création de la monnaie nationale, la Banque Centrale de la République de Guinée a organisé une cérémonie président par le Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé.

Kadiatou Kouboura BALDE

Publicité