Acte iii des séries de manifestations du fndc : une mobilisation de taille

Les opposants du changement constitutionnel en Guinée, réunis au sein du Front National pour la Défense de la Constitution, ont réussi, jeudi 7 novembre 2019, à drainer du monde pour l’acte III de leurs séries de manifestations pour défendre la Constitution de 2010.

La mobilisation de ce jeudi aura été plus grande que les précédentes marches  au vu des images et des commentaires des journalistes.

Très tôt le matin, les manifestants ont rallié le rond-point de la Tannerie dès 9heures. Le carrefour s’est rempli au fil du temps jusqu’à former une foule compacte. Les opposants, vêtus de la même couleur rouge, (couleur du FNDC), scandent les mêmes slogans : ‘’A bas le 3è mandat, 2020 un autre, la prison ne change pas les patriotes, libérez nos héros ! Amoulafé……’’.

Cette fois, Sidya, est arrivé à la Tannerie avec une foule, Bah Oury également et Cherif Abdallah du GOHA. Peu avant midi, le Chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo a quitté son domicile avec une foule qui grossissait au fur et à mesure qu’il avançait.

Arrivés à la Tannerie, les deux leaders (Cellou Dalein Diallo et Sidya) ont conduit la foule vers l’esplanade du stade du 28 septembre où étaient également massés plusieurs autres manifestants.

Dans son discours de circonstance, le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), a rendu hommage aux 11 jeunes enterrés en catastrophe lundi dernier, pour lesquels il a fait observer une minute de silence.

 « Au sujet des martyrs, nous n’avons pas pu leur honorer lundi, parce qu’on a été victime d’une agression sauvage. Je voudrais leur rendre hommage, à ses 11 jeunes morts en martyr pour la cause que nous défendons. Malheureusement 3 autres ont aussi été tué froidement lundi » a déclaré Sidya Touré qui exige  la libération des leaders du FNDC en prison.

De son côté, le Chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo a laissé entendre que le Président de la République a perdu le sens de la raison.

« Soyez mobilisés ! La prochaine fois, il faut qu’on fasse plus pour démontrer à un sourd qui n’a pas d’yeux, pas d’oreilles que la Guinée ne veut pas de 3è mandat » a-t-il invité.

Pour sa part, le Coordinateur par intérim du FNDC, Oumar Sylla dit Foniké Mengué, a invité le Chef de l’Etat à renoncer à son projet de 3è mandat.

« Aussi loin que je porte mon regard, je vois la Guinée dans sa globalité, sa diversité sociale. Chers camarades, vous venez de montrer que le peuple de Guinée n’est pas prêt à accepter cette imposture de trop venant du pouvoir Alpha Condé. Je lui demande de renoncer à son projet de 3è mandat » lance-t-il, exigeant la libération pure et simple de ses camarades du front.

La prochaine manifestation est annoncée pour le jeudi 14 novembre 2019 cette fois de l’aéroport à l’Esplanade du Palais du peuple de Conakry.

Hafia Diallo

Publicité