Achat des wagons par la guinée : les précisions du ministre des transports

Le ministre des transports, Aboubacar Sylla s’est exprimé, mercredi 4 septembre 2019, sur l’achat par la Guinée des wagons en provenance de la Suisse.

A l’entame de son intervention, Aboubacar Sylla s’est insurgé contre certains journalistes qui ont traité de  »vieux »  ces wagons achetés pour desservir la ligne Conakry-Dubreka.

« La Société Nationale de Chemins de Fer a consulté sur plusieurs marchés et ces wagons ont été identifiés en Suisse. Ils ont été acquis à 5 000 Francs Suisses les quatre wagons. 5000 Francs Suisses c’est 4000 Euros. C’est à dire que le wagon a coûté 1000 Euros. C’est pratiquement un don. Ce sont des wagons qui datent de 1964 » précise-t-il.

 Plus loin le patron du département des Transports a estimé que ces journalistes n’auraient pas pris leur temps pour vérifier et s’assurer de la durée des wagons.

« On peut penser que ce sont des wagons qui sont extrêmement vieux. Mais si les journalistes qui ont évoqué ces sujets avaient pris leurs simples Smartphones, allez sur Google, tapez la durée de vie de voitures, de trains, ils auraient vu que la durée de vie minimum des wagons, c’est 50 ans sans rénovation…. Donc s’il y avait une bonne foi de la part de ces journalistes, ils allaient se rendre compte premièrement que c’est presque des dons. 1000 euros, un wagon, c’est presqu’un don qui nous été fait » a indiqué M. Sylla, ajoutant qu’il y a aucune raison de refuser ce cadeau.

« Sachez  qu’il n’y a aucune possibilité d’atterrir sur le marché des wagons neufs sur une voie métrique. Cette technique est aujourd’hui en voie de disparition », conclut-t-il.

Mata Malick Madou

Publicité